Nous conservons votre avance [Annulations Covid]
Nous vous protégeons et nous nous protégeons [Mesures Covid]

Gestion de l'énergie et de la consommation des maisons

Gestion de l'énergie et de la consommation des maisons

Dernièrement, en raison de la hausse des prix de l'électricité, on parle beaucoup de dépenses énergétiques. Dans tous les cas, la consommation a toujours été l'un des principaux coûts variables des logements de vacances, avec le nettoyage et l'entretien. C'est pourquoi depuis 2011 nous avons toujours œuvré pour réduire au maximum les coûts, conscients que, dans le même temps, une réduction de la consommation nous a également permis de réduire l'impact environnemental de l'hébergement.

Ci-dessous nous expliquons comment nous gérons et essayons de minimiser le coût de chacune des consommations dans les maisons Naturaki dont nous gérons l'entretien et au jour le jour et/ou nous avons la possibilité d'intervenir directement dans sa réhabilitation.

L'eau

Gestion de l'énergie et de la consommation des maisons

On parle beaucoup du prix de l'électricité mais pour nous, l'eau est la vraie denrée rare dont nous disposons et fait partie des approvisionnements qui nous inquiètent le plus. L'électricité peut être produite de différentes manières et transportée de manière relativement simple et à grande distance. Pour l'eau, vous avez besoin d'aquifères proches (évidemment, il est également possible de l'obtenir de loin ou de construire des usines de dessalement, mais le coût est très élevé). Moi-même à Vilafreser, ma ville natale, je me souviens qu'enfant, il y avait trois étangs tout au long de l'année. Il ne reste actuellement aucun de ces étangs. Avec la plus grande profondeur et le débit plus faible de nombreux puits, cela indique clairement que la nappe phréatique a baissé.

Dans un logement, la principale consommation d'eau est, avec une nette différence, l'eau qui est dépensée pour entretenir les jardins. C'est pourquoi, lorsque nous commandons la rénovation d'un jardin, nous nous concentrons toujours sur celui-ci afin qu'il ait la consommation d'eau minimale et dans les conseils que nous réalisons nous recommandons toujours de mettre du gazon artificiel, surtout s'il s'agit de jardins de moins de 250 m2.

En plaçant du gazon artificiel avec l'irrigation goutte à goutte et en utilisant des plantes indigènes pour la décoration du jardin, nous parvenons à rester dans la section 2 de la consommation d'eau même si la maison dispose d'une piscine et / ou d'un jacuzzi. Dans les maisons où le jardin a été réalisé avec du gazon naturel, nous essayons de minimiser les temps d'arrosage et d'arrosage aux heures les plus appropriées, mais la différence de consommation est très importante et nous trouvons inévitable d'entrer dans la section 4 pendant les mois les plus chauds. En termes de coûts, nous estimons que le surcoût d'un jardin en gazon synthétique s'amortit au bout de 5 ans environ (consommation d'eau moindre et coût d'entretien moindre).

Au niveau de la consommation d'eau par les hôtes au jour le jour, la consommation est extrêmement variable selon la capacité de la maison, selon nos statistiques peut aller de 130 litres par personne et par jour en hiver, jusqu'à 400-450 litres par personne pendant les mois les plus chauds pour les maisons avec du gazon naturel et 250-300 litres avec des maisons avec du gazon artificiel et des plantes indigènes. C'est vraiment l'une des consommations les plus difficiles à contrôler et donc à optimiser car, sauf à s'assurer qu'il n'y a pas de fuites d'eau, la chaleur et la consommation de chacun échappent à notre contrôle. En effet, d'après différentes études publiées, nous constatons que ces consommations seraient inférieures à la consommation d'eau journalière moyenne par client dans un hôtel puisqu'elle s'élève à environ 390 litres par personne et par jour, cependant, ce n'est pas une raison pour laquelle nous ne pouvons pas garder essayer de réduire la consommation.

Les plus risqués sont les événements imprévus qui peuvent déclencher la consommation d'eau dans un quartier particulier et donc faire exploser la facture d'eau avec une forte augmentation de son prix: fuites d'eau (tuyaux cassés - généralement dans le jardin - qui ne sont pas détectés pour le moment) ou que quelqu'un laisse accidentellement un robinet ouvert. Heureusement, car c'est totalement exceptionnel, aucun système de contrôle et de surveillance en temps réel pour détecter les fuites d'eau n'a été installé dans les logements. Même si nous n'excluons pas de le faire à l'avenir, car le coût est élevé et nous préférons éviter les fuites en vérifiant que les installations sont bien entretenues et en évitant autant que possible les robinets.accidentellement ouvert et nous pouvons éventuellement trouver d'autres mesures qui nous permettent de réaliser de plus grandes économies d'eau. Bien sûr, les robinets qui gouttent sont changés instantanément. Nous pensons qu'il est également utile de demander une caution pour s'assurer du bon usage de la maison et ainsi prévenir les comportements abusifs à cet égard.

Chauffage et eau chaude


Aujourd'hui, la majorité du système de chauffage et d'eau chaude dans les zones rurales est au diesel, car le gaz naturel n'arrive pas normalement, le gaz propane n'est pas répandu et les installations aérothermiques sont très récentes. Le passage aux systèmes aérothermiques à plancher radiant a vraiment commencé à devenir populaire ces dernières années et est rare dans les maisons rurales. Le chauffage électrique avant l'aérothermie était axé sur les radiateurs électriques, les radiateurs électriques et les pompes à chaleur. C'était une solution possible pour les maisons jusqu'à 150-200 m2, mais cela nécessitait alors tellement d'énergie électrique qu'il était préférable d'installer du diesel.

Le chauffage au diesel, bien qu'il soit l'une des options les moins chères, est devenu assez cher il y a quelques années et nous avons toujours recherché des options pour réduire sa consommation, à la fois pour des économies économiques et pour l'impact sur l'environnement, qui au final vont main dans la main. Ainsi, depuis 2018, nous utilisons un système domotique qui s'intègre dans toutes les maisons que nous gérons et qui réduit considérablement la consommation: Notre système de réservation et de gestion, développé par nous-mêmes depuis plus de 10 ans, se connecte directement au chaudières et tout appareil électrique que vous souhaitez (climatiseurs, radiateurs, thermos,..). De cette façon, nous avons programmé les appareils et, lorsque le système détecte qu'il y a une entrée pour ce jour-là, il allume automatiquement le chauffage et l'eau chaude juste à temps pour que les clients trouvent la maison chaude à leur arrivée afin de ne pas gaspiller énergie. Le dernier jour du séjour, lorsque les clients quittent la maison, le système arrête également automatiquement la chaudière. De cette façon, nous parvenons à utiliser le chauffage et l'eau chaude uniquement lorsqu'il y a des clients dans la maison et à le gérer de manière totalement transparente pour eux.

Par exemple, pour un séjour du vendredi après-midi au dimanche après-midi, nous parvenons à ne faire fonctionner la chaudière que 50-52 heures (elle démarre entre 2 et 4 heures plus tôt selon les maisons). Inversement, s'il est fait manuellement, il est généralement démarré le jeudi après-midi et arrêté le lundi matin, faisant fonctionner la chaudière pendant environ 89 heures au total. Cela signifie que, sans domotique, la chaudière peut fonctionner 70 % plus longtemps et entraîner un coût énergétique important. Dans les logements avec chauffage au sol, le temps d'utilisation est presque le même, car la domotique est programmée pour démarrer plus tôt (le matin) et s'arrêter à midi, car le système a beaucoup d'inertie, ce qui rend la maison plus longue à chauffer et plus pour se rafraîchir.

Dans tous les cas, il est essentiel que le logement ait une bonne isolation thermique, sinon la consommation montera en flèche. Si possible, une note énergétique A ou B est idéale, mais dans les logements de plus de 10 ans, il est très rare de voir ces notes. Les murs des maisons que nous gérons sont généralement en pierre ou avec une bonne isolation (au fil des ans, l'isolation s'est beaucoup améliorée, mais ce sont des maisons qui ont été essayées de bien isoler en fonction de ce qui était disponible au moment de la construction). En effet, d'après notre expérience, nous avons détecté que les principales fuites de chaleur se font généralement par les ouvertures, surtout si elles ont des années et sont en bois et n'ont pas eu un entretien adéquat elles ne ferment plus aussi bien. Un bon boîtier en aluminium ou en pvc (nous préférons l'isolation en pvc si les ouvertures sont grandes, bien que l'aluminium soit plus esthétique et il y a des maisons que soit par réglementation soit par esthétique nous optons pour l'aluminium) ainsi que du verre à faible émissivité (un des meilleurs investissements qui peuvent être réalisés) sont des facteurs clés pour réduire les dépenses et augmenter le confort.

Il y a quelque temps, certains propriétaires avaient essayé les poêles à pellets, cependant en n'ayant pas d'utilisation et de supervision continues, le résultat n'était pas bon. Avec la biomasse, les maisons ne sont pas assez grandes pour les utiliser. Le chauffage par le sol est utilisé dans certaines maisons et fonctionne bien, bien qu'il ait beaucoup d'inertie. Dans tous les cas, la tendance est au remplacement progressif des chaudières diesel par des systèmes aérothermiques, mais c'est un processus lent, car l'investissement est beaucoup plus élevé et les chaudières diesel ont une durée de vie de plus de 25 ans.

En effet, de notre point de vue, le grand avantage de l'aérothermie est qu'elle permet de chauffer et climatiser un logement en plus de produire de l'eau chaude. Par conséquent, dans les nouveaux logements, il est question de climatisation et non de chauffage. Le fait qu'un logement soit climatisé est de plus en plus apprécié par les clients.

Électricité


Nous l'avons laissé pour la fin, car il est aujourd'hui sur toutes les lèvres. Tout d'abord, il convient de préciser qu'une maison rurale n'est pas un espace gourmand en électricité. Environ la consommation d'électricité représente entre 3 et 5 % du chiffre d'affaires total d'un foyer, rien à voir avec les industries électro-intensives où l'électricité peut représenter 50 % de ses coûts de production. Cependant, de nombreux propriétaires s'inquiètent de la hausse du coût de l'électricité. C'est normal et nous le voyons également avec inquiétude, ainsi que la hausse des coûts de nombreux autres éléments (y compris les taxes et l'inflation).

Cependant, à ce jour et sur la base de l'analyse des coûts réalisée, l'augmentation de la facture d'électricité de cette année est inférieure à 10% par rapport à l'année dernière et représente un coût en pourcentage inférieur à la facturation totale de ce qu'elle représentait en 2019. En outre, l'augmentation du coût de l'électricité a été plus que compensée par l'augmentation des tarifs qui a été appliquée dans de nombreux logements grâce au bon travail qui a été fait dans tous les domaines et qui s'est traduit par une forte demande.

De plus, il y a un point supplémentaire qui profite considérablement à l'hébergement rural, et c'est que les séjours se font majoritairement le week-end, c'est-à-dire lorsque la lumière est moins chère. Du lundi au vendredi de 0 à 8 et les week-ends et jours fériés est la période Valle (P3) et l' électricité est plus de 50% moins chère qu'en période de pointe (P1).

Les logements où nous pouvons choisir l'entreprise avec laquelle contracter la lumière, depuis plus de 7 ans, nous les avons déplacés sans exception à Somenergia et c'est l'entreprise que nous recommandons à tous les propriétaires. Nous aimons sa philosophie, 100 % d'énergie d'origine renouvelable et une entreprise simple, transparente et agile. En fait, ils nous ont eux-mêmes aidés en ne nous répercutant pas le coût total de l'augmentation pendant au moins un certain temps.

Par cela, nous ne voulons pas dire que le coût de l'électricité dans le pays n'est pas totalement abusif et que des changements doivent être apportés pour empêcher encore plus d'industries de quitter le pays, nous voulons juste le mettre en perspective.


La voiture électrique:

Au sein de cette rubrique, une mention particulière doit être faite à la voiture électrique, car ces derniers temps certains clients commencent à recharger leur voiture à domicile de manière très ponctuelle. C'est résiduel, mais nous savons qu'il va augmenter. Nous avons déjà mis des affiches bien que le coût de l'électricité ne soit pas très élevé, la chose juste est que si une personne charge la voiture l'argent qu'elle économise en le faisant à la maison ou sur un chargeur la paie directement au logement.

Certains propriétaires ont peur lorsqu'ils voient un client charger la voiture pendant leur séjour. Mais aussi, et pour replacer les choses dans leur contexte, actuellement le coût de recharge d'une batterie complète le week-end est inférieur à 10 € .


Climatisation:

Ils sont une source importante de consommation d'électricité, surtout si la maison est entièrement climatisée. Le meilleur moyen d'installer la climatisation est de la relier à la domotique pour éviter que le client ne la laisse allumée une fois le séjour terminé et dans les pièces principales.installer des capteurs qui éteignent automatiquement l'appareil lorsque les ouvertures sont ouvertes, car dans des cas spécifiques, malgré l'avertissement des clients en entrant dans la maison, nous en sommes venus à voir les climatiseurs fonctionner et les fenêtres complètement ouvertes.

En fait, un seul climatiseur ou une seule pompe a une consommation d'énergie assez faible, car ils utilisent tous actuellement la technologie Inverter. Le plus important est de faire prendre conscience au client qu'il fait un usage responsable de l'énergie et qu'il maintient la température à 25 degrés. Certains logements utilisent même des télécommandes qui vous permettent uniquement d'allumer et d'éteindre l'air mais ne modifient pas la température qu'ils ont déjà préréglée.

Éclairage LED:

Depuis plus de 5 ans, nous n'achetons que des ampoules LED et plus de 95% des ampoules dans les maisons sont des LED ou des halogènes basse consommation. Le gros avantage est qu'en plus de consommer 80% d'énergie en moins, ils fondent moins, réduisant ainsi le coût énergétique et aussi le coût d'entretien car il est nécessaire de surveiller moins souvent qu'il n'y a pas d'ampoules en fusion (avant chaque ampoule était surveillée un mois et maintenant une fois tous les trois mois). Le plus difficile était de trouver des ampoules LED bon marché et de qualité suffisante, mais une fois trouvées, l'avantage était clair. Gardez à l'esprit que dans une maison pour 14 personnes, il peut y avoir plus de 80 ampoules.


Chauffage électrique et chauffe-eau électriques:

Ils ont un coût important et sont aujourd'hui peu performants. Il est bon d'enlever tous les petits appareils de chauffage ou radiateurs. Pour mettre les choses en contexte, une voiture électrique consomme 3,6 kwh et un aérotherme ou un refroidisseur d'huile 2,0 kwh.


Panneaux solaires:

Ils peuvent être un bon investissement pour le propriétaire et rapportent entre 6 et 7 % par an avec une durée de vie utile de 15 ans. Le grand avantage d'une maison de campagne pour nous est que la climatisation de la maison en été a un coût pratiquement nul, car la même énergie générée par les plaques alimente presque toute la climatisation.

Pour résumer


Il est important que la consommation soit optimisée dans sa globalité et en permanence. S'ils ne sont pas optimisés dans leur ensemble, il arrive un moment où le coût total de ceux-ci est si élevé qu'il conditionne la rentabilité de l'hébergement. Comme dans tout, ce n'est pas un seul jeu qui réduit la consommation, c'est l'optimisation de tous. Les points de base qui nous sont actuellement indispensables sont: la domotique pour le chauffage et l'air, de bonnes ouvertures, des capteurs sur les portes pour l'air et le jardin avec peu de consommation .

Je me souviens quand, en 2013, nous avons visité la République dominicaine pour le travail et avons eu l'occasion de connaître certaines stations balnéaires à l'intérieur et de parler à divers gestionnaires et directeurs. Là, ils nous ont dit que l'électricité était très chère (maintenant nous les avons dépassés ici) et que l'efficacité énergétique pour eux était un avantage concurrentiel au point que Barceló Hotels avait démoli un complexe et l'avait repensé en termes d'efficacité énergétique (mise en œuvre de systèmes complexes , mais en même temps des choses aussi simples que des immeubles au rez-de-chaussée et des plantes tropicales qui empêchent le soleil de toucher directement la façade). Cette approche leur avait permis de proposer un resort quatre étoiles au prix d'un trois étoiles. Depuis ce voyage, le coût des fournitures a toujours été quelque chose que nous avons surveillé et essayé d'optimiser chez Naturaki.

Enfin, à ce jour, nous n'avons pas pris en compte le coût de fourniture du séjour au client. En général, les clients sont généralement responsables et le coût de la mise en place d'un système qui contrôle en temps réel la consommation d'eau, de gazole (ou équivalent) et d'électricité puis la répercute sur le client ne compense actuellement pas l'investissement, le contrôle et entretien .supplémentaire qui nécessite. De plus, nous sommes clairs que la satisfaction des clients diminuerait (je ne voudrais pas qu'ils me fassent ça) et les revenus supplémentaires que cela entraînerait ne compenseraient pas les ressources supplémentaires allouées. Evidemment, si des pratiques manifestement abusives sont détectées, elles peuvent être déduites de la caution déjà versée par les clients, mais heureusement elles constituent une exception.

Hôtes

Adultes

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32

Enfants

0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Bébés

0
1
2
3
4
5
6
7
8

Appliquer

Dates

Sélectionnez les dates...

Sélectionnez les dates

Efface les dates